Accueil ::> Enseigner ::> Interdisciplinarité ::> La géométrie dans l’art arabo-musulman.

La géométrie dans l’art arabo-musulman.

mardi 3 septembre 2013, par Xavier GAUCHARD.

Un groupe d’une vingtaine d’élèves de 5e du collège Félix Buhot de Valognes a visité [bleu marine]la Grande Mosquée de Paris[/bleu marine] pour découvrir ses mosaïques ainsi que ses différentes composantes architecturales et a participé à deux conférences à l’Institut du Monde Arabe.

La première conférence concernait [bleu marine]l’art de la mosaïque[/bleu marine], plus particulièrement le zellige (élément d’architecture marocaine berbère et hispano-mauresque) et la méthode de construction de ces mosaïques. Les élèves ont dû recomposer des mosaïques authentiques à partir de schémas et de vraies tesselles (cela leur a permis de raisonner sur les symétries, les polygones, les angles).
La deuxième conférence portait sur [bleu marine]l’architecture spécifique des villes arabes[/bleu marine]. La conférencière a expliqué l’histoire du peuple arabe (ses origines) et l’évolution de l’architecture des villes arabes à travers le temps tout en présentant une exposition d’objets historiques. Les élèves ont reconstitué en argile, individuellement, des éléments qui constituent traditionnellement une ville arabe, c’est à dire la mosquée, la madrassa, les remparts et les maisons à toits plats. Une manipulation ludique sur les volumes qui a aussi captivé les élèves.

La sortie pédagogique de deux jours à Paris est à l’initiative de Gilles Lainé, professeur de mathématiques au collège Félix Buhot de Valognes. Un collègue professeur d’histoire-géographie a accompagné ce voyage, qui a bénéficié d’une subvention de 1500 € du Conseil général de la Manche, obtenue dans le cadre des appels à projets annuels.

info portfolio